Table des matières


Du statère au sesterce. Monnaie et romanisation dans la Gaule du Nord et de l’Est ( IIIe s. a.C. / Ier s. p.C. ) - PRIX SoPHAU 2014


Avant-propos et remerciements     : p. 9

Introduction
Objectifs et cadre de l’étude     : p. 11    
Monnaies et “romanisation”     : p. 11    
Une zone test : la Gaule du Nord et de l’Est     : p. 13    
De la protohistoire au début de l’époque impériale     : p. 15
Les monnaies comme objets archéologiques     : p. 16    
La primauté du contexte archéologique     : p. 16    
Une base de données relationnelle     : p. 19    
Analyses quantitatives et qualitatives   : p. 19
Les bases matérielles de l’étude    : p. 22  
 Questions de périodisation     : p. 22    
Les données analysées     : p. 29    
Une démarche inductive   : p.  32

Chapitre 1. Le temps des amitiés. De La Tène D1a à La Tène D2a (150 à 60/50 a.C.)
État de la circulation monétaire gauloise     : p. 35    
Les alliages   : p.  35    
Les types     : p. 38    
Régionalisation de la circulation et pénétration des monnaies méditerranéennes     : p. 41    
La nature des pouvoirs émetteurs gaulois    : p. 49    
Conclusion sur l’état de la circulation monétaire   : p.  51
Usage des monnaies dans la société gauloise     : p. 52    
Mesurer l’usage monétaire : un essai de quantification     : p. 52  
Les monnaies dans les habitats     : p. 53    
Les monnaies en contextes cultuels et funéraires   : p.  61  
 De la monnaie à la monétarisation   : p. 67
La présence de Rome     : p. 68    
La zone du denier : chronologie, nature, raisons     : p. 68  
 L’impact du commerce méditerranéen   : p.  84
Conclusion du chapitre     : p. 91

Chapitre 2. Le temps des armes. La guerre des Gaules et La Tène D2b (60/50 – 30 a.C.)
Les découvertes numismatiques liées à la guerre des Gaules   : p.  97
État de la circulation monétaire gauloise à La Tène D2b     : p. 105    
Les alliages     : p. 105    
L’alternative potin/bronze frappé : quelques raisons possibles   : p.  105    
Un brassage de la circulation ?     : p. 111    
Les autorités émettrices     : p. 115
L’administration de la nouvelle province     : p. 120  
Les contributions des provinciaux     : p. 120  
 Le poids des élites   : p.  123  
Armée et circulation monétaire     : p. 143
Usage des monnaies dans la société gauloise     : p. 163  
 La monnaie dans les habitats     : p. 163    
Les monnaies en contextes cultuels et funéraires   : p. 166  
 Rôle négligeable du commerce italique   : p.  170
Conclusion du chapitre   : p.  171

Chapitre 3. Le temps des changements. La période augustéenne (30 a.C. – 15/20 p.C.)
État de la circulation monétaire à l’époque augustéenne   : p.  179  
 L’irruption du numéraire romain    : p. 179  
La circulation des frappes indigènes     : p. 185    
Type et chronologie des occupations   : p.  197
La marque de l’empire   : p.  208  
 La fiscalité     : p. 209  
 Le poids de l’armée     : p. 212    
Municipalisation et frappes monétaires   : p.  221    
Le désastre de Varus, moteur de la provincialisation ?     : p. 230
Usage des monnaies dans la société gauloise     : p. 235  
 Le stock monétaire disponible : une situation de pénurie ?   : p.  235  
 La monnaie dans les habitats     : p. 237  
 Les monnaies en contextes cultuels et funéraires     : p. 240
Conclusion du chapitre   : p.  245

Chapitre 4. Le temps de l’intégration. De Tibère à Claude (15/20 – 50/55 p.C.)
Un renouvellement total du stock monétaire     : p. 252    
La disparition des monnaies indigènes  : p.    252  
 La transition vers le numéraire romain   : p.  267
Problèmes d’approvisionnement monétaire   : p.  272    
Quels ateliers monétaires en Gaule ?     : p. 279  
Un approvisionnement différencié ?   : p.  286  
 Persistance de pratiques indigènes ?   : p.  294    
Contre une vision primitiviste   : p.  312
Monétarisation de la société     : p. 314  
 Les causes économiques de la révolte de 21 : hypothèses traditionnelles     : p. 315  
 “Inopia rei nummariae” ?     : p. 316  
Situation financière des cités gauloises     : p. 322    
Des besoins accrus en numéraire sous Claude ?     : p. 324
Conclusion du chapitre     : p. 326

Chapitre 5. De la monnaie gauloise à la monnaie romaine. Approches thématiques
Da capo. La Gaule du Nord et de l’Est de La Tène D1a à Claude : résumé des chapitres précédents   : p.  329    
Retour en arrière. L’apparition du numéraire en Celtique  occidentale durant le iiie s. a.C.    : p. 333    
L’adoption de la monnaie frappée en Gaule : un état de la recherche     : p. 333  
L’analyse des systèmes-monde et son application à l’âge du Fer   : p.  335  
 La place de la Gaule dans le système-monde du Second âge du Fer  et la transition de La Tène B2/C1   : p.  340 
L’adoption de la monnaie frappée : nouvelles perspectives   : p.  347
Premier mouvement. Monnaie et organisation politique   : p.  353    
Quelques modèles de production et de distribution des monnaies     : p. 353  
 L’identité des émetteurs : indices archéologiques et numismatiques   : p.  354    
Genèse et développement des civitates     : p. 360
Deuxième mouvement. Le rôle de Rome   : p.  362  
 Impérialisme et romanisation : une très brève historiographie   : p.  362  
 La création d’une géoculture romaine à l’époque augustéenne   : p.  364  
 Rome et la Gaule avant Auguste   : p.  367    
Troisième mouvement. Usages de la monnaie     : p. 369  
Monnaie et monétarisation : définitions   : p.  370    
La “romanisation économique” : limites et réalités   : p. 372  
 Une histoire de la monétarisation en Gaule chevelue     : p. 379
Conclusion générale : la monnaie romaine comme facteur d’intégration    : p. 397

Planches hors-texte     : p. 401

Sources         : p. 409

Bibliographie     : p. 411

English summary     : p. 449

Liste des figures     : p. 459

Index des sources littéraires et juridiques Index des inscriptionsIndex des sources numismatiquesIndex des noms de personnesIndex des noms de lieuxIndex des noms de peuples  : p.  467