Table des matières


Orthez, Pyrénées-Atlantiques


Une ville née de la conjonction d’un site favorable et du volontarisme des princes : p. 9

Avant le xiiie siècle : des origines obscures : p. 13
Le problématique héritage antique : p. 13
Une contrée rurale en croissance dans le comté de Dax : p. 14
Le basculement du xiiie siècle : Orthez devient béarnaise : p. 16
Des franchissements intérieurs au pont vieux ? : p. 16
Saint-Sigismond et Sauvelade : p. 17
Un premier château vicomtal au nord du Moutet ? : p. 18
L’imbroglio de l’encadrement religieux : p. 18
Pluralité des paroisses, primauté de Saint-Pierre : p. 19
L’église du bourg-vieux : Saint-André ? : p. 20
L’église du bourg-vieux : Saint-Nicolas ? : p. 20
Deux noyaux urbains juxtaposés : p. 21
Une première croisssance urbaine largement oblitérée ... : p. 22

Le siècle fondateur : Gaston VII et les abbés laïques (vers 1220 - vers 1330) : p. 23
L’œuvre urbaine de Gaston VII : p. 23
Le pont devient l’emblème d’Orthez : p. 24
Le bourg du pont devient le bourg-vieux : p. 25
Le couvent des prêcheurs, nouveau haut lieu de la ville : p. 25
Un nouveau bourg castral : le bourg moncade : p. 26
Le couvent des trinitaires : p. 27
Le bourg-neuf : la poblation d’Orthez : p. 28
La centralité du bourg-neuf : p. 29
Un complexe "de services" : l'enclos de Saint-Pierre : p. 29
L’abbaye laïque, de l’église au bourg-neuf : p. 31
Une importante page de l’histoire d’Orthez oubliée : p. 31
Le faubourg Saint-Gilles : p. 32
Une route, des hôpitaux, un moulin ... : p. 33
De Marmont à Départ : p. 33
Les énigmes de Départ : p. 34
Naissance d’une ville, naissance d’une dynamique urbaine ? : p. 35

La ville de Gaston Fébus et celle des marchands (vers 1330 - vers 1560) : p. 36
Le passage d’Orthez de la pénombre à la pleine lumlière : p. 36
L’espace de domination d’Orthez : p. 36
Des bois, des champs, des vignes ... : p. 38
L’empreinte limitée de Gaston Fébus dans l’urbanisme : p. 39
Bienfaits directs et indirects de la proximité du prince : p. 40
Ambiguïté des rapports entre Gaston Fébus et la communauté : p. 41
L’après Gaston Fébus :  Orthez capitale déchue : p. 41
La tardive urbanisation du quartier Saint-Pierre : p. 42
Planification ou contrôle d’une dynamique spontanée ? : p. 42
Naissance d’un faubourg industriel : p. 43
La vieille ville dans son corset de pierre : p. 43
Première socio-topographie de la ville intra-muros : p. 44
Le “carrefour” nouveau centre de gravité d’Orthez : p. 44
Le marché entre espaces domestiques et espaces publics : p. 45
Les maisons à mi-distance entre rue et rempart : p. 45
Bilan d’une longue phase de croissance urbaine : p. 46

La marque de Jeanne d’Albret et le temps des difficultés (vers 1560 - vers 1715) : p. 48
Le désastre de 1569 : p. 48
La halle et la tour de l’horloge : p. 49
La réforme sur les ruines des églises médiévales : p. 51
L’Université : Orthez nouvelle Athènes : p. 52
La fin des guerres de religion et du rôle phare d’Orthez : p. 52
Les orthéziens face aux vents contraires (1621-1715) : p. 52
La restauration d’un  clergé catholique affaibli : p. 53
Les protestants de la ville au désert : p. 54
Beaux quartiers et quartiers populaires : p. 54
La carte de Roussel : p. 57
Marasme urbain et fierté citadine : p. 57

L’élan de la croissance et l’empreinte des lumières (vers 1720 - vers 1830) : p. 59
Vers une ville moins militarisée : p. 59
Vers une ville plus policée : p. 60
Les nouvelles voies de la prospérité : p. 61
La mue de l’habitat orthézien : p. 62
L’élite municipale, maîtresse de l’aménagement urbain : p. 62
Une œuvre édilitaire poursuivie avec constance : p. 63
Peu de modifications “révolutionnaires” du cadre urbain ... : p. 63
Les places publiques à l’honneur : p. 64
De l’ancien régime à l’Empire : des continuités contrariées ... : p. 65
Nouvelles commodités pour les vivants et les morts : p. 65
Affaiblissement de l’armature ecclésiale : p. 67
La bataille d’Orthez et ses suites ( 1814) : p. 68
Les bourbons et la ville de Gaston Fébus : p. 69
Des règles d'urbanisme à l'esprit d'urbanité : p. 70
Vers l’alignement généralisé de l’habitat : p. 70
L’adduction en eau potable : entre archaïsme et modernité : p. 72
Socio-topographie de la ville sous la restauration : p. 72
Le plan de 1828 : un “arrêt sur image” dans une histoire urbaine en mouvement : p. 74
Les quatre temporalités de l’histoire urbaine  d’Orthez : p. 74

Les nouveaux développements urbains et la naissance d’un “vieil Orthez”75
Raymond Planté : le retour des grands travaux d’équipement : p. 75
La construction d’un nouveau pont et la patrimonialisation de l’ancien : p. 76
Une modernité mutilante : le chemin de fer : p. 76
Une petite ville dynamisée par l’industrie locale : p. 76
La “Moutète” et les grands équipements du premier xxe siècle : p. 77
Lacq : Orthez dans le sillage de la grande industrie : p. 77

Commentaire des illustrations : p. 79

Sources et bibliographie : p. 89

Crédits photographiques : p. 93