TitreLe lignage en question : femmes, alliances et filiations chez les Craon
Auteur(s)Lachaud Fabrice
Année de publication2017
CollectionScripta Mediaevalia
Volume31
VilleBordeaux
Isbn9782356131850
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages557
Prix30€
Poids1100
DisponibilitéEn stock
4ème de couvertureS’inscrivant dans le renouveau de la monographie familiale, le livre de Fabrice Lachaud va plus loin dans la démarche d’investigation et remet fortement en question les thèses traditionnelles sur le lignage. Une documentation exceptionnelle, bien mise en œuvre, une ouverture aux problématiques les plus nouvelles, une rigueur dans l’exploitation des sources, un jeu d’échelles équilibré entre la synthèse et l’analyse, une diversité des sujets, peuvent être les qualités qui frappent à la lecture de cet ouvrage qui constitue un apport majeur à la connaissance de l’aristocratie française au Moyen Âge. Ce livre allie parfaitement la culture du médiéviste et la curiosité du chercheur : il apporte une contribution importante à l’histoire de la parenté au Moyen Âge. Force est de reconnaître la qualité de la réflexion menée par l’auteur, nourrie par la lecture de nombreux travaux de médiévistes, mais aussi d’anthrophologues, et encore plus de sociologues. Il utilise la documentation diplomatique mais s’intéresse aussi à l’architecture, à la sculpture funéraire, à l’iconographie sigillaire et héraldique et recourt aux sources littéraires, ce qui lui permet de ressusciter des personnages fascinants. La prosopographie sur les femmes est passionnante et à ce sujet soulignons la qualité de l’étude sur les stratégies matrimoniales et la très intéressante thématique des alliances redoublées qui court comme un fil rouge tout au long de ce livre mettant en scène une famille telle qu’elle se manifeste dans les actes de la pratique accordant une place essentielle aux alliances, au moins autant qu’à la filiation et poussant sur le devant de la scène la dame de Craon, ce qui nous éloigne d’une organisation lignagère exclusivement masculine.

In his book, Fabrice Lachaud strongly calls into question the previous theses about lineage, and his thorough and innovative investigation sheds a new perspective on family monagraph. Readers will particularly appreciate the remarkable documents and the high quality of the research, as well as the diversity of topics developed and the balance achieved between synthesis and analysis. This work is a great contribution to the knowledge of French aristocracy in the Middle Ages. It both satisfies the historian researcher’s curiosity and quench the medievalist’s cultural thirst. Fabrice Lachaud provides a significant input into the history of lineage and kinship in the Middle Ages. The author gives an acute study of a large number of works from other medievalists, anthropologists, and sociologists. He dives not only into diplomatic documents, architecture and funerary sculpture, but also into seal and heraldry iconography. He uses literary sources to bring back to life fascinating characters. The prosopography regarding women is a gripping one, and his examination of matrimonial strategies is of high quality. The topic of doubled alliances is the identifying and deeply interesting item giving coherency to the unit. The author depicts a family thanks to the analysis of the practical acts they committed, the alliances they made and how they regarded filiation. Thus The Dame of Craon comes to the fore, unsettling an entirely male lineage.