TitrePeintures et stucs d’époque romaine. Révéler l’architecture par l’étude du décor
Auteur(s)Boislève Julien, Dardenay Alexandra, Monier Florence (éd.)
Année de publication2014
CollectionPictor
Volume3
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-122-5
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages350
Prix45 €
Poids1500
DisponibilitéEn stock
4ème de couvertureCe troisième volume de la collection Pictor publie les Actes du 26e colloque de l’AFPMA (Association Française pour la Peinture Murale Antique) tenus à Strasbourg en 2012. Il nous emmène à travers les siècles, de la Tène ancienne jusqu’au iiie siècle p.C., dans des bâtiments aussi variés que les sanctuaires de Mandeure ou de Clermont-Ferrand, la nécropole de Cumes, la caserne de la légion en poste à Strasbourg, et, plus habituels, les habitats avec les villae de Selongey, de Verneuil-en-Halatte ou de Sauchy-Lestrées et une multitude de domus à Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Narbonne, Reims et Soissons. Plusieurs études sur des enduits pré-romains montrent l’attention particulière portée désormais à des vestiges souvent ténus, premiers témoins de décors fort mal connus en Gaule, posant ainsi les bases d’une vaste recherche qui reste à mener.


Au-delà des analyses de site, la réflexion porte sur les pratiques de la toichographologie, aussi bien en matière de fouille, d’étude ou de restauration. Lors de ce colloque trois axes ont retenu l’attention. Le premier pose le problème de la révision de la terminologie descriptive. Le vocabulaire s’est frotté à l’usage et au temps, mettant en lumière aussi bien des réussites que des évolutions ou, à l’inverse, certains termes inadaptés que la pratique a d’elle-même abandonnés.
En parallèle, une réflexion est également menée sur la question des “restitutions”, “reconstitution” et “évocation”. Enfin, bien que tournées principalement vers les recherches sur le territoire national, les rencontres de l’AFPMA sont toujours ouvertes à quelques horizons plus lointains. Ce 26e colloque a donc tout naturellement tourné le regard au-delà des frontières, vers le Luxembourg, l’Allemagne, la Suisse et l’Italie.