TitreUne bastide pour le roi autour des reliques de saint Louis à Lamontjoie
Auteur(s)Petit-Aupert, Catherine, Jean-Courret, Ezéchiel, Cartron, Isabelle (éd.)
Année de publication2014
CollectionCatalogue d'exposition
Volume4
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-113-3
ÉditeurAusonius Éditions
Notesouvrage financé par la mairie de Lamontjoie
Nb de pages52
Prix5 €
Poids200
DisponibilitéEn stock
4ème de couvertureCette exposition est le fruit d’une rencontre.
Le territoire de Lamontjoie fait partie des zones retenues par Catherine Petit-Aupert (maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne, Institut Ausonius) pour étudier l’histoire des campagnes antiques et plus particulièrement les différentes formes de l’habitat en Aquitaine romaine (Projet Région Aquitaine “Habiter en Aquitaine dans l’Antiquité”). La municipalité de Lamontjoie a, de son côté, décidé de célébrer le 8e centenaire de la naissance de Louis IX, saint roi dont elle conserve des reliques dans son église. La commune se trouvait donc être le lieu de deux démarches historiques que leurs acteurs ont trouvé intéressant de faire converger en une même fresque d’histoire locale et nationale.
Ils ont sollicité d’autres scientifiques de l’Université Bordeaux Montaigne et du CNRS. Leurs recherches, s’inscrivant en effet dans les axes de l’Institut Ausonius (“Espaces : fabrique, usages, représentations”) et du Laboratoire d’Excellence Sciences Archéologiques de Bordeaux (LaScArBx), Programme d’Investissements d’Avenir de l’Agence Nationale de la Recherche, leur ont permis d’alimenter les différents thèmes de cette exposition.
Des liens étroits se sont alors tissés entre la communauté de Lamontjoie au sens large et ces chercheurs et une collaboration fructueuse s’est engagée, soutenue par les diverses institutions territoriales et nationales. C’est de cette aventure humaine et scientifique peu commune, que sont nés cette exposition et son catalogue.

Au-delà de l’examen des reliques, la richesse des sources textuelles disponibles, du patrimoine mobilier et immobilier et la découverte de vestiges archéologiques à Lamontjoie comme dans les communes périphériques dévoilent en effet tout un pan d’histoire : le cadre religieux, politique et social, dans lequel s’inscrivent ces reliques médiévales et que l’étude de l’occupation du territoire permet de mettre en perspective sur le temps long, de l’Antiquité au Moyen Âge.