TitreTexte et contre-texte pour la période pré-moderne
Auteur(s)Labère Nelly (éd.)
Année de publication2013
CollectionScripta Mediaevalia
Volume23
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-087-7
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages250
Prix25 €
Poids500
DisponibilitéEn stock
4ème de couverture“La plus grande aventure lyrico-érotique du Moyen Age
et peut-être de tous les temps, celle des troubadours,
commence par un contre-texte”,
Pierre Bec

Qu’est-ce que le CONTRE-texte ?
C’est bien ce à quoi les spécialistes de la fin du Moyen Âge se proposent de répondre dans ce parcours qui offre une vision large des enjeux de la création littéraire pré-moderne. Qu’il s’agisse d’interroger la tromperie, la ruse ou l’inversion, de penser la norme et son contrordre, de questionner la parodie et la subversion, le texte et le contre-texte apparaissent comme les faces contradictoires mais pas forcément opposées de la création littéraire. Qu'elles soient théâtrales, poétiques, romanesques, morales, les œuvres des XIVe-XVIe siècles en portent la trace pour dire le même plaisir de la mesure et de la démesure, de la norme et de son contraire, de l’endroit et de l’envers, du pile et du face.
Car dans ces jeux de doubles, le CONTRE-texte n’est pas CONTRE-productif : il est l’autre face d’une littérature et d’une langue qui se pense POUR donner naissance à la littérature française.