TitreProduction métallique en Aquitaine à l'âge du Bronze moyen. Techniques, usages et circulation
Auteur(s)Lagarde-Cardona Céline
Année de publication2012
CollectionScripta antiqua
Volume39
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-059-4
ÉditeurAusonius Éditions
Nb de pages420
Prix25€
Poids900
DisponibilitéEn stock
4ème de couvertureCette étude porte sur la culture matérielle métallique et sur son artisanat en tant que production socioculturelle des communautés occupant l’Aquitaine à l’âge du Bronze moyen (xviie-xive siècle a.C.). Les objets métalliques ont été étudiés selon diverses méthodes de recherche : typologiques, technologiques et contextuelles. La restitution du cadre environnemental met en évidence les transformations, à l’échelle de la vie humaine, qui se sont opérées dans la zone de l’estuaire, jouant un rôle dans le développement du système technique et économique des sociétés. L’examen fonctionnel puis morpho-typologique des objets métalliques permet d’établir plusieurs classements des objets, et des comparaisons d’ordre morphométriques et pondérales sont envisageables à partir de critères de distinction communs. La détermination et l’interprétation des stigmates, réalisés dans le métal ou en amont (modèle, moule), permettent de restituer les procédés techniques et une partie des chaînes opératoires. Ces dernières, pour une même catégorie d’objets, diffèrent en fonction de la technique de moulage, du matériau, de l’enchaînement des gestes, etc. Les résultats des examens métallographiques permettent de connaître certains procédés techniques employés, sur les haches et les bracelets. Par exemple la séquence déformation plastique à froid/recuit est couramment employée. Le croisement des pratiques techniques et des classements fonctionnels et typologiques, permet de rendre plus visibles les diverses interactions existant dans la production métallique et renouvelle l’interprétation des pratiques d’enfouissement volontaire.

The focus of this study is the metallic material culture and its craft industry as a socio- cultural production of communities occupying the Aquitaine region in the Middle Bronze Age (17th-14th century BC). The metallic artefacts were analysed according to several research methods: typological, technological and contextual. The reconstruction of the environmental context highlights transformations (on the scale of human life), which took place in the estuary area, playing a role in the development of the technical and economic systems of societies. Functional and morpho-typological examination of copper-based alloy artefacts enabled several classifications to be established. Morphometric and weight comparisons can be made by looking at common criteria of differentiation. Determination and interpretation of traces made on the metal or upstream (model, mould), allow the reconstruction of technical processes and some insight into the chaînes opératoires. Even within the same category of objects, the chaines opératoires differ according to the moulding technology, the material, and the series of gestures, etc. The results of the metallographic examinations provide information of some of the technical processes used on axes and bracelets. For example, the plastic deformation sequence in cold / annealing is frequently used. The correlation of technical practices and functional and typological classifications highlights the various parallels existing in metallic production and renews the interpretation of the practices of deliberate burial.