TitreLucain en débat : rhétorique, poétique et histoire : actes du colloque international, Institut Ausonius, Pessac, 12-14 juin 2008
Auteur(s)Devillers Olivier, Franchet d'Espèrey Sylvie
Année de publication2010
CollectionÉtudes
Volume29
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-031-0
ÉditeurAusonius Éditions
RésuméTextes des communications en anglais, français, allemand et italien
Nb de pages373
Prix10€
Poids900
DisponibilitéEn stock
4ème de couvertureLa Guerre civile de Lucain, plus souvent appelée la Pharsale, n'a pas cessé de susciter le débat. Écrite par un tout jeune homme, qui est mort dans la tourmente de la terreur néronienne avant d'avoir pu la terminer, cette épopée sans dieux, où s'affrontent des citoyens romains dans un débordement inouï de violence, pose des questions de différents ordres : littéraire, esthétique, philosophique, historique. Après les lectures « déconstructivistes » des années 1970-1980, qui présentaient une vision éclatée de l'oeuvre, où le lecteur était seul responsable du sens, le présent ouvrage se propose d'ancrer l'interprétation dans la réalité historique et littéraire de l' époque néronienne, sans se priver de recourir aux méthodes de la critique contemporaine. Trois grandes parties, Histoire et création littéraire, Idéologie, ordre et désordre et Aspects historiques et symboliques, permettent d'aborder les questions majeures que sont la transformation du genre épique, la relation entre récit épique et récit historique, le traitement du problème politique, la présence du féminin, l'expression littéraire de la violence et de l'horreur, l'omniprésence de la rhétorique (discours et sentences). Sont aussi envisagées les grandes figures de l'épopée, César, Pompée, Caton, mais aussi Domitius, sans oublier les foules anonymes. Enfin un traitement plus particulier est fait à certains épisodes majeurs, comme le passage du Rubicon, certains espaces comme l'Afrique, certains morceaux canoniques, comme les catalogues ou les descriptions. La volonté des auteurs a été de ne pas séparer le questionnement historique et idéologique des problèmes de l'expression et de la forme, afin de rendre compte au plus près de la puissance de cette poésie fulgurante.