TitreLa cité et ses élites : pratiques et représentation des formes de domination et de contrôle social dans les cités grecques : actes du colloque de Poitiers, 19-20 octobre 2006
Auteur(s)Capdetrey Laurent, Lafond Yves
Année de publication2010
CollectionÉtudes
Volume25
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-011-2
ÉditeurAusonius Éditions
RésuméColloque organisé par l'équipe "Hellénisation et romanisation dans le monde antique" (HeRMA) de l'Université de Poitiers. - Contributions en français et en italien. Contient des passages en grec ancien
Nb de pages428
Prix10€
Poids1200
DisponibilitéÉpuisé
4ème de couvertureEn prenant comme socle de réflexion la question des élites dans les cités grecques, les exposés que rassemble ce volume, issus d'un colloque international organisé à l'Université de Poitiers, entendent s'inscrire dans les courants actuels de la recherche touchant à la conception qu'on peut avoir de la cité et de sa structure sociale. Dans un cadre chronologique large, de l'archaïsme à l'époque antonine, et à travers la confrontation d'analyses venues d'horizons disciplinaires complémentaires, il s'est agi de mieux cerner les formes de domination, les processus de distinction, de régulation et de contrôle social au sein des cités. Les diverses contributions ont eu à coeur de ne pas négliger le problème des ambiguïtés ou des imprécisions auquel se heurte tout effort de définition des groupes dominants par le vocabulaire et ont cherché à croiser des approches qui tiennent compte aussi bien des critères juridico-institutionnels ou des déterminations socio-économiques que des stratégies de distinction et de prestige. Dans leur rapport à l'espace et aux pratiques des cités, mais aussi aux perceptions qu'en livre la documentation textuelle, littéraire ou épigraphique, les exemples étudiés s'efforcent ainsi de mettre en lumière les notions d'idéologie et d'éthique aristocratiques, les formes de répartition et de partage des richesses, les modes de domination et d'exercice du pouvoir, les formes d'auto-célébration et d'affirmation de la distinction, en liaison avec une quête de reconnaissance sociale au sein des communautés civiques. Dans une longue durée propice à prendre en compte les transformations qui ont pu marquer les contextes socio-économiques, culturels ou institutionnels de la vie des cités, les études regroupées ici visent à affiner notre perception non seulement des dynamiques sociales mais aussi du phénomène civique dans son ensemble.

Taking as a starting point questions concerning the elite in Greek cities, the essays gathered in this collection, originally presented at an international conference held at the University of Poitiers, France, are intended to make a contribution to current research on modern conceptions of the cities and their social structures. Placing the matter in a wide historical frame of reference, from archaic Greece to the Antonine Age, and drawing on forms of analysis from a range of disciplines, this collection of essays attempts to define power structures and the different forms of social distinction, regulation and control operative within the cities. The various studies confront the problems arising from linguistic ambiguity and inaccuracy in the vocabulary used to characterize the dominant groups, a problem which hinders every attempt to offer clear definitions. The essays also take into account not only criteria from judicial activities and public life, but also social and economic terms as well as strategies of distinction-making and of elite formation. By looking at the internal structure of the cities and their common practices, as reflected in our literary and epigraphic sources, the examples studied in this volume reveal varying notions of ideology and aristocratic beliefs, the distribution of riches and forms of sharing wealth, ways of using one's power and showing one's power, forms of self-celebration and forms of assuming one's social position combined with the search for social recognition in civic communities. Within the broad temporal frame of reference mentioned above, which permits appreciation of the changes that left their mark on social and economic contexts and on the cultural settings and public institutions of life in the cities, this collection aims to sharpen the reader's perception of social dynamics and civic phenomena as a whole.