TitreLe monde de l'itinérance en Méditerranée de l'Antiquité à l'époque moderne : procédures de contrôle et d'identification : table-rondes Madrid 2004 - Istanbul 2005
Auteur(s)Moatti Claudia, Kaiser Wolfgang, Pébarthe Christophe
Année de publication2009
CollectionÉtudes
Volume22
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-008-2
ÉditeurAusonius Éditions
RésuméContributions en français, anglais, espagnol ou italien. Résumé en 4e de couv. en anglais et en français. - Ce volume regroupe les communications présentées lors de 2 tables rondes : la 1ère, "Le contrôle de l'émigration : départs libres et contraints", organisée les 30-31 janvier 2004 à la Casa de Velasquez, Madrid, la seconde, "Le monde de l'itinérance", les 16-18 juin 2005 à l'IFEA, Istanbul
Nb de pages712
Prix10€
Poids1750
DisponibilitéEn stock
4ème de couvertureLe monde de l'itinérance en méditerranée de l'antiquité à l'époque moderne Les travaux sur la circulation des personnes ont souvent privilégié l'immigration ; les études réunies dans ce volume concernent son avers, l'émigration, ainsi que l'itinérance qui constitue le mode de vie de populations entières. Il s'agit plus précisément, en suivant le mouvement des hommes, d'examiner les procédures mises en place pour l'encadrer et les logiques qui les sous-tendent, et d'en explorer les représentations dans les sociétés du passé. L'émigration et l'itinérance sont des laboratoires exceptionnels pour analyser les modes de gestion des flux migratoires, parce qu'elles semblent mettre en question les structures sociales et les institutions, construites du point de vue des populations stables. Cet ouvrage montre les complémentarités bien réelles de la sédentarité et du mouvement et invite à réfléchir sur les conditions de possibilité de la liberté de circuler.

Studies on human mobility are often concerned with the importance of immigration. The sudies in this book deal with the adverse aspects of immigration, the emigration, as well as the itinerancy which has been a way of life for numerous groups of people. By following the movement of people, this book aims, more precisely, at examining the procedures for its control and their logic, and its representations in past societies. Emigration and itinerancy are exceptional laboratories for analyzing ways of managing the migratory flow, because they really challenge the social structures and the political institutions, put in place by stable populations. These articles show how sedentariness and mobility complement each other, and invite to reflect on the concept and practice of freedom of movement.