TitreLe château au quotidien : les travaux et les jours : Actes des Rencontres d'archéologie et d'histoire en Périgord les 28, 29 et 30 septembre 2007
Auteur(s)Cocula Anne-Marie, Combet Michel
Année de publication2008
CollectionScripta Mediaevalia
Volume15
VilleBordeaux
Isbn978-2-35613-004-4 bis
ÉditeurAusonius Éditions
RésuméCEMMC = Centre Etudes Mondes Moderne Contemporain
Nb de pages325
Prix5€
Poids600
DisponibilitéEn stock
4ème de couvertureLa culture matérielle des châteaux, celle de leurs habitants, châtelains, domestiques, hôtes, présente du Moyen Âge au XIXe siècle des facettes multiples. Les analyses qui ont mobilisé une variété documentaire exemplaire en ont souligné les différences temporelles et sociales, avec une complexité prometteuse. Il ressort essentiellement la nécessité de lier les demeures à leur enracinement local et de resituer celui-ci dans une ouverture et une mobilité caractéristiques. Le réseau régional et général des châteaux avec ses implantations différenciées rendrait compte des étapes de densification, des avancées et des reculs, car il y a eu des moments où l'on voyait les châteaux abandonnés et d'autres où ils revivaient. Ces mouvements les inséraient dans la dynamique sociale et culturelle globale. Les ruptures des consommations matérielles, la démographie des objets eux-mêmes font la toile de fond d'un mouvement qui mène les châteaux de la nécessité à l'aisance et de celle-ci à une nécessité nouvelle qui se lit dans la privatisation des espaces et l'expansion du confort devenu lui-même besoin. L'espace de la vie quotidienne, le monde des choses banales, la culture matérielle du château se sont transformés en un millénaire en fonction des changements des modes de relations sociales, de la sociabilité, de l'émergence d'autonomie.